Trois records de vitesse validés par la FAI

shark-fai-records-2011-jsor-800-eric La FAI a délivré son verdict. Sur les distances 15/25, 50 km et 100km, le Shark détient dorénavant les meilleures performances de vitesse moyenne dans la catégorie RAL2T. En français, ULM biplace à moteur thermique. Sur 500km, les fichiers GPS transmis ne remplissaient pas le critère de distance. D’où la performance irrecevable. Quand on vous dit que c’est un métier de battre des records! A moins que je n’aie trouvé là une bonne excuse pour recommencer. Car je vois d’ici certains esprits chagrins considérer le gain d’environ 7 nœuds sur les précédentes valeurs comme un bien petit Everest. Certes. Notre but était de démontrer 150 kts bien sonnés avec une version basique du Shark. Les futures machines de série seront au moins aussi rapides, voir plus car elles bénéficieront dans un avenir proche d’une boite à air et de l’ensemble des trappes de train. Une version Performance spécial France permettra également l’apport de l’injection et d’une hélice à pas variable adaptée, ceci grâce à l’allègement gagné sur certains éléments de confort ainsi qu’à l’emploi d’alliages légers  au niveau des trains d’atterrissage. Les 300km/hr sont bien dans notre collimateur.

Les performances exactes sont consultables sur les site de la fédération aéronautique internantionale http://www.fai.org/cima-records subclass RAL2T.

Mais l’ivresse de la vitesse ne suffit pas à certains cochers. Il faut qu’ils aillent poser leurs roues sur des pistes bucoliques; ici dans les environs de Montpellier. Un coup de chiffon a été nécessaire au retour.p1090129

 

Voila le quotidien du Shark, rallier en duo deux points distants de 500 kilomètres en moins de deux heures. Et à chaque point, une piste de 400 mètres garantit la sécurité.

 

Recent Posts